es eu en

Buscar en la web

Recursos para educar

Conflictos y Paz

Actividades

En connaissant les personnes réfugiées

Comment nous sentirions-nous si nous étions obligés et obligées à abandonner notre foyer, famille, amis, entourage? Quelle est la différence entre une personne réfugiée et une personne déplacée ?
Pour commencer l’activité nous organisons quatre groupes et nous partageons les témoignages des personnes réfugiées du texte de Lluis Magriñá (fiche 1.1) et les données des personnes réfugiées ou déplacées (fiche 1.2). Deux groupes travailleront les données avec le but d’élaborer des graphiques pour les présenter après au reste du groupe et d’autres deux groupes travailleront avec les témoignages des personnes pour faire connaître les causes et sa situation. On demandera aussi à touts les groupes de penser des propositions pour orienter la situation de ces personnes.
Plus tard, une personne de chaque groupe expose le résultat de son travail. Les données peuvent s’afficher dans le lieu de travail.
Suggestion: Nous présentons le texte en anglais et en français afin de le travailler comme langue étrangère.

Le défi de l’intégration…

Quels sont les problèmes familiaux, économiques, d’éducation….qui peuvent trouver les personnes déplacées à son retour à son milieu? Que peut aider la solution de ces problèmes?
Nous faisons des groupes et leur présentons la fiche 6.1. Après de lire cette fiche individuellement, nous proposons de réfléchir dans une feuille de papier à trois colonnes sur les sujets suivants:

Que connaissons-nous de Liberia?

Quelle est la situation géographique de Liberia? Que connaissons-nous des ses personnes, son économie, sa politique?
Nous proposons chercher sur Internet de l’information sur Liberia. Nous divisons cinq groupes pour accomplir la recherche suivante:

Comment s’organise une activité ou un projet?

Comment pourrions-nous organiser une activité Dans un champ de personnes réfugiées? Que devons-nous en tenir compte? Quelle aide ou quels matériaux disposons–nous?
Nous faisons des groupes; chaque groupe doit lire avec attention la fiche 8.1. Au fur et à mesure qu’ils lisent, ils doivent sélectionner les différents moments ou sections du projet et ils doivent les donner un titre.
Plus tard mous mettrons en commun les différentes phases du projet et nous avons un consensus entre touts les groupes.
Maintenant nous devons faire une proposition. Entre tous, ils doivent penser à faire une activité de sensibilisation sur les personnes réfugiées. Pour le faire, ils suivront les phases du projet, et en groupes, seront distribués les tâches ou les actions à faire.
Finalement, on fera la mise en pratique et l’évaluation de la même.
Suggestion: Nous présentons le texte en anglais et en français afin de le travailler comme langue étrangère

Mineurs en situation limite… garçons et filles soldat

Connaissons-nous les problèmes des garçons et des filles de Liberia dans l’époque de la guerre? Quelles sont les conséquences d’avoir été enfant soldat? C’est possible l’intégration après le conflit?
Nous présentons un document sur la situation de Liberia (fiche 11.1) et nous faisons une pluie d’idées dans le tableau sur ces questions: Quel est le risque des garçons et des filles de Liberia dans la guerre? Quels sont les problèmes posés à la fin du conflit? Quelles sont les solutions proposées et quelles sont les difficultés rencontrées? Quelles sont les solutions que nous proposons pour les aider dans son intégration à la société?
Après ça nous comparaisons la situation des garçons et des filles à Liberia avec celle de mineurs de notre entourage, en révisant l’activité sur Mineurs comme nous?
Suggestion: L’activité peut se compléter avec le vidéo Invisibles de Javier Bardem sur les garçons et les filles soldat ou avec des matériaux disponible sur le sujet chez ALBOAN.
Suggestion: Nous présentons le texte en anglais et en français afin de le travailler comme langue étrangère.

L’arbre de conflits de Liberia

Que connaissons-nous de la guerre de Liberia? Connaissons-nous la situation actuelle du pays et qui est le président? Quels sont les problèmes posés par la reconstruction du pays?
Nous présentons le rapport sur la situation de Liberia (fiche 12.1) et nous faisons des groupes. Dans chaque groupe on propose de faire un arbre dans lequel les racines présentent les causes du problème, les branches les conséquences et le tronc est formé par les différents problèmes du conflit.
Pour la mise en commun on dessine un grand arbre dans le tableau et un représentant de chaque groupe expose et écrit dans chaque partie de l’arbre ce que le groupe a travaillé et réfléchi, de façon que l’arbre est complété avec les apports de tous et toutes.
Après ça ils doivent indiquer le travail des différentes organisations (Travail avec des mineurs soldat et avec des personnes réfugiées ou déplacées) pour faire face au problème. Nous faisons la mise en commun et, si possible, nous travaillons avec une de ces actions ensemble.
Suggestion: Nous présentons le texte en anglais et en français afin de le travailler comme langue étrangère.

¿Qué pasaría si no te dejaran aprender más?

En esta actividad se plantea una situación en la que ir al colegio a aprender estuviera prohibido mediante un cuento que después será comentado. Pese a ser algo que pudiera ser bien visto por el alumnado, se trata de recapacitar las consecuencias nefastas que la prohibición de aprender acarrearía. Para finalizar se propone hacer carteles por grupos que plasmen la importancia de la educación.

Propuesta hacia el cambio

Podemos representar una sociedad sana, como una sociedad en la que las tres esferas de poder están en equilibrio. Las tres esferas de poder que definimos son el poder político, el poder económico y el poder social.

Violencia sexual en los conflictos

El término “ violencia sexual ” se usa para describir actos de naturaleza sexual impuestos por la fuerza o mediante coerción , como la causada por el temor a la violencia , la coacción , la detención , la opresión psicológica o el abuso de poder contra cualquier víctima, ya sea hombre, mujer, niño o niña.

¿Tiene dueño la naturaleza?

Las industrias extractivas y las transnacionales que controlan la explotación de recursos naturales, están siendo denunciadas por la sociedad civil por sus modos de actuar. Además, hay otro elemento que nos inquieta y que subyace cuando hablamos de los recursos naturales, y es ¿tiene dueño la naturaleza?.

RDCongo Moliba Makazi

La República Democrática del Congo es tristemente conocida por el conflicto armado que asola el este del país desde hace casi dos décadas, por haber sido denominado el peor país del mundo para ser mujer o por estar en los últimos lugares del índice de Desarrollo Humano publicado anualmente por el PNUD.

Respuesta a la crisis

Actividad que hará elegir a la gente entre una serie de fotografías cuales tendrán que explicar, además de decir qué saben de ellas y lo que en estas está pasando. Todas ellas estarán relacionadas con algún conflicto que fuerza a la gente a buscar axilo como refugiado.

Mujeres en defensa de sus derechos

Las mujeres de la República Democrática del Congo sufren la lacra de estar en un país inmerso en una guerra de intereses económicos por el control de los minerales, una guerra que utiliza la violencia sexual como arma, degradando y condenando a las mujeres a una vida sin
derechos y sin justicia.

Una mirada atenta al mundo

En esta actividad nos dividiremos en tres grupos para trabajar tres realidades distintas 1) atención prioritaria a las personas, 2) el cuidado del planeta y 3) cultura de paz y no violencia. Cada una de estas tres realidades tendrá un problema: la situación de los refugiados y la exclusión social; el cuidado de los bosques, y la violencia contra las mujeres, respectivamente.

La participación de las mujeres en la minería artesanal

El objetivo de esta actividad es visibilizar los diferentes roles que ocupan las mujeres congoleñas en las comunidades mineras e identificar las causas de las injusticias que sufren a diario.

© 2011 ALBOAN - Padre Lojendio, 2, 2º 48008 – Bilbao - Teléfono: 944 151 135 CC Licencia de Creative Commons